Ordre des masseurs-kinésithérapeutes - Conseil Départemental de Côte d'Or

BONNE ANNEE

Envoyer Imprimer PDF

LE PRESIDENT DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE  L'ORDRE DES MASSEURS KINESITHERAPEUTES, MONSIEUR NICOLAS DUTARTRE, L'ENSEMBLE DES ELUS ET LA SECRETAIRE ADMINISTRATIVE

VOUS PRESENTENT LEURS MEILLEURS VOEUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2018

SOIREE HYPNOSE

Envoyer Imprimer PDF

Mesdames, Messieurs, Chères consœurs, Chères Confrères,

Le CDO21 a le plaisir de vous inviter à participer à une nouvelle soirée d’information sur le thème du :

                                                    L’ HYPNOSE

Par le Docteur Rault, Anesthésiste Algologue Hypnothérapeute, Consultant d’évaluation et de traitement de la douleur au CHU de Dijon.

Vous étiez nombreux en juin dernier lors de la soirée abordant «  la prise en charge de la douleur chronique » à solliciter le docteur Rault sur l’aspect pratique du Dry Needling et de l’ ypnose.

Vous aviez répondu présent à la soirée sur le Dry Needling organisée le mois dernier et Il nous a donc semblé opportun de vous proposer une soirée de découverte pratique sur l’hypnose pour compléter vos informations.

Nous vous attendrons donc le jeudi 25 janvier à 20 heures au siège du CDO21

14 B rue Pierre de Coubertin à Dijon

A l’issue de cette soirée nous partagerons le verre de l’amitié.

Inscription par téléphone au 03 80 52 85 89 ou par mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

La réforme des études

Envoyer Imprimer PDF

La réforme des études en masso-kinesithérapie est active depuis cette rentrée 2015, via le décret et l’arrêté parus au JO le 02.09.2015. Elle s’applique aux étudiants débutant leurs études cette année, soit les actuels « 1ère année ».
De manière très synthétique, cette réingénierie de nos études entraîne de nombreux changements dans l’abord de la formation : nous ne parlons plus de « modules » mais d’ « Unités d’enseignement », chacune de ces dernières (31 au total) rapporte à l’étudiant des ECTS (240 pour être diplômé d’état en mass-kinésithérapie) et le mémoire de fin d’études sera dorénavant une initiation à la recherche au sein d’une Unité d’Enseignement dédiée. Cette réforme implique également une homogénéisation des accès à la formation via une première année à l’Université (médecine, STAPS ou biologie), une année supplémentaire d’études (4 au lieu de 3), un programme modifié (enseignements universitaires obligatoires en sciences humaines, en anglais et en méthodologie de recherche), une pédagogie centrée davantage sur l’implication de l’apprenant (socio constructivisme et temps personnel identifié) et une possibilité de passer dans la seconde année du cycle avec des « dettes » d’Unités d’Enseignement non validées. Le volume horaire de cours sur ces 4 ans est légèrement plus important (+ 200h) mais le volume horaire de stages reste identique. Ainsi, le nombre de stages par année d’études diminue, le stage d’été disparaît au profit d’un stage de 12 semaines en 4ème année.
Cette réforme favorise également une plus grande participation des praticiens de terrain, salariés et libéraux, aux côtés de l’université et met en avant le rôle des tuteurs de stage. En effet, ces derniers vont devoir évaluer les étudiants à travers les 11 compétences à acquérir pour devenir masseur-kinésithérapeute, et ce au sein d’une Unité d’Enseignement dédiée, regroupant uniquement les évaluations en stage. Ainsi, les tuteurs MK, tout comme les infirmières, devront être formés dans les années à venir afin de pouvoir maîtriser cette nouvelle forme d’évaluation. Les critères d’agrément des stages restent, comme auparavant, sous la responsabilité du Directeur de l’IFMK, après avis du Conseil Pédagogique. Ainsi, à l’IFMK de Dijon, les critères d’agrément d’un terrain de stage sont les suivants : tuteur MK diplômé depuis au moins 3 ans, inscription du tuteur au Conseil de l’Ordre, activités masso-kinésithérapiques majoritaires, projet d’accueil des étudiants en phase avec le projet pédagogique de l’IFMK et accord final du Directeur sur la cohérence des informations.

Ainsi, cette réforme est une véritable impulsion d’exigence et d’ouverture d’esprit. Nous devons nous l’approprier afin d’en assurer le succès.

Information analyse des pratiques professionnelles destinées aux kinésithérapeutes de Côte d'Or

Envoyer Imprimer PDF

 Objet : Etude KAPPA (Kinésithérapie Ambulatoire Post-chute de la Personne Agée)

 Madame, Monsieur,

Les chutes répétées sont très fréquentes chez la personne âgée. Elles sont associées à une morbimortalité importante et demeurent un motif récurrent d’hospitalisation. La prise en charge des chutes est délicate et concerne de nombreux intervenants. Cinq ans après les dernières recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS), les équipes paramédicales et médicales du centre gériatrique de CHAMPMAILLOT se proposent de réaliser une analyse des pratiques professionnelles à l’échelle départementale. L’étude KAPPA s’attachera d’une part à décrire la prise en charge kinésithérapique en ambulatoire des personnes âgées de 75 ans et plus hospitalisées à la suite d’une chute et d’autre part à étudier la qualité de la continuité des soins. Notre objectif est de dresser un état des lieux des pratiques actuelles et de les comparer aux recommandations officielles. Nous n’avons pas l’intention de juger la prise en charge des patients mais plutôt de cerner les limites et les obstacles à l’application des recommandations dans la pratique en ambulatoire. De plus, cette enquête examinera la qualité de la continuité des soins, c’est-à-dire les modalités de prescription médicale de kinésithérapie et la correspondance entre professionnels de santé prenant en charge un même patient.
Ainsi, chaque patient répondant aux critères d’inclusion quittera notre établissement avec une prescription médicale de kinésithérapie. A cette ordonnance, sera jointe une feuille d’information individuelle adressée au kinésithérapeute et une fiche de recueil. Il est recommandé aux professionnels de santé de répondre de la manière la plus honnête et la plus objective qu’il soit. Le recueil des informations est anonyme. Le patient suivi est uniquement repéré par un numéro d’anonymisation. La fiche de recueil sera à nous retourner grâce à une enveloppe affranchie et pré-remplie.
En vous remerciant pour toute l’aide que vous nous apporterez dans notre tâche, veuillez agréez, Madame, Monsieur, l’expression de nos salutations confraternelles.

Professeur P. MANCKOUNDIA                Interne B. SIGNOL

Si vous êtes intéressés...
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Mise à jour le Mardi, 31 Mars 2015 13:52

Page 2 sur 5

Connexion

Lettre d'information

Pour vous abonner à la lettre d'information du CDOMK Côte d'Or
A très bientôt
Vous êtes ici Accueil